Comment Utiliser un Souffleur Thermique ?

L’automne est de retour avec son corollaire de feuilles mortes qui envahissent votre jardin. L’entretien de votre espace vert devient plus harassant qu’il ne l’était déjà. Le souffleur thermique est le moyen idéal pour évacuer rapidement cette corvée. Vous avez en projet d’acheter une souffleuse, mais vous vous posez certaines questions. Dans cet article, nous répondons à l’une d’elles : comment utiliser un souffleur thermique ? Nous vous conseillons de consulter aussi notre page des Meilleurs Souffleurs Thermique que nous avons déniché sur le net.

Comment Utiliser un Souffleur Thermique 

Dans notre développement, après avoir redéfini l’utilité d’un tel appareil, nous vous dirons quelles sont les précautions à prendre avant d’utiliser un souffleur. Ensuite, nous vous expliquerons comment l’utiliser. Et nous finirons par quelques précautions à observer pendant l’utilisation de votre souffleur.

Pourquoi Utiliser un Souffleur Thermique ?

La réponse à cette question semble évidente : pour rassembler rapidement les feuilles mortes ! Mais saviez-vous que lorsque le givre et la pluie tombent sur des feuilles mortes dans une allée pavée, elles deviennent extrêmement glissantes ? Cet état des choses est responsable de nombreux cas d’accidents domestiques chaque année. De plus, si vous laissez pourrir les feuilles dans votre gazon, vous exposez celui-ci à la fragilisation et votre famille à plusieurs maladies dues au développement de certains champions nuisibles. Ainsi, par-delà le gain de temps, le souffleur vous permet d’éviter quelques désagréments.

A consulter : Test du Souffleur Thermique PBV-2600 de ParkerBrand

Le souffleur peut être électrique ou thermique, mais c’est le dernier modèle qui nous intéresse. Il a pour avantage de vous permettre de travailler sur de grands espaces, soit environ plus de 2 000 m2 grâce à leur moteur très puissant. De plus, la contrainte du cordon électrique est inexistante donc la liberté de travail est plus grande.

Le souffleur à feuilles est une machine et il convient d’observer certaines règles de prudence avant de le manier.

Les mesures de sécurité

Ces mesures se présentent sous deux formes : la tenue sécuritaire et les règles de sécurité.

La tenue sécuritaire

  • Équipez-vous de chaussures épaisses qui protègeront vos pieds des projections. Les semelles de ces chaussures doivent être antidérapantes pour réduire au maximum les risques de chutes.
  • Pensez également à porter des lunettes de protection pour défendre vos yeux contre la poussière et autres débris.
  • Un souffleur thermique est un appareil plutôt bruyant, vous devez donc protéger vos oreilles avec des bouchons d’oreilles ou un casque antibruit.
  • N’oubliez pas non plus de protéger vos bras et vos jambes en portants des vêtements appropriés. Le port des gants est également indispensable.

Les règles de sécurité

Elles consistent en premier lieu à vérifier le bon fonctionnement de l’appareil en commençant par le niveau d’huile ainsi que celui de carburant. Si les niveaux sont bas, remplissez les réservoirs en veillant à ne pas en mettre partout. Si vous répandez de l’huile sur la machine, essuyez-la soigneusement avant de la mettre en route.

Vérifiez également que tous les accessoires de l’appareil sont bien montés. Il s’agit notamment du sac de remplissage et de la tête de soufflerie. Si votre outil inclut également des buses antibruit, vérifiez qu’elles sont en place.

Le souffle libéré par ce type d’appareil est assez puissant, il ne faut en aucun cas le diriger vers une personne, un enfant ou un animal. La distance sécuritaire est de 15 mètres autour de votre zone de travail.

Ne démarrez jamais votre souffleur thermique en le tenant en main, il faut toujours le poser au sol avant !

Oubliez l’idée d’utiliser votre souffleur pour débarrasser le toit de feuilles mortes qui y sont tombées en étant sur une échelle !

Ne fumez pas pendant votre travail !

Respectez les consignes du concepteur en ce qui concerne la position « démarrage à chaud ou à froid » en fonction de la température du moteur !

N’oubliez pas de ramasser les branchages et débris les plus gros, au risque d’abimer la machine.

Après avoir pris en compte tous les conseils précédents, vous pouvez maintenant vous mettre au travail.

A visiter également : Le test du Souffleur Aspirateur Broyeur Black + Decker GW3030

Utilisation d’un souffleur thermique

Avant d’utiliser votre appareil, vous devez le démarrer. Pour ce faire, posez-le à terre et actionnez le levier de démarrage selon la position que vous avez sélectionnée. Amorcez ensuite plusieurs fois la pompe à carburant. Cette précaution permet de réduire l’effort fourni au démarrage.

Un variateur de puissance vous permet de choisir la puissance à laquelle vous voulez que votre souffleur à feuilles tourne. Nous vous conseillons de choisir la plus faible surtout si vous vivez en agglomération afin d’éviter que le bruit incommode les voisins.

Après avoir démarré l’appareil, dirigez la tête de soufflerie vers les feuilles à collecter, et maintenez-la toujours dirigée vers le bas. Vous devez déterminer l’endroit où les feuilles doivent être assemblées. Si vous décidez de faire plusieurs tas, veillez à ne pas éparpiller le premier tas en réalisant un autre.

Si pour une raison vous arrêtez de travailler, actionnez immédiatement le bouton-stop tout en maintenant toujours la tête dirigée vers le bas.

Si vous vous retrouvez à court de carburant pendant l’utilisation, vous devez éteindre la machine avant même d’ouvrir le réservoir.

Enfin si votre équipement a également une fonction aspirateur-broyeur, vous devez vider le sac de récupération dès qu’il est plein. Cette précaution évite l’encombrement de la bouche de soufflerie.

Au total, l’utilisation d’une souffleuse se fait de façon très simple, même s’il faut observer un grand nombre de précautions pour réduire au maximum les risques d’accident.

souffleur thermique